Explication scientifique de l’Énergie Reiki

Pourquoi le Reiki fonctionne ?

Certains aspects du travail de ‘guérison’ peuvent être expliqués d’un point de vue scientifique​​​​​​​.

Article tiré du livre “La Quintessence du Reïki” de walter Lübeck, Frank Arjava Petter et William Lee Rand.

Une explication scientifique de l’Énergie Reiki

Le système nerveux et les courants électriques

Pour pouvoir établir une théorie scientifique sur les effets du Reïki, il faut partir des champs magnétiques que chaque être vivant produit. Le Dr James Oschman décrit ce sujet fascinant dans son dernier livre « Energy Medecine, the Scientific basis »

Il est déjà reconnu depuis longtemps que des courants électriques traversent le corps. Ces courants passent à travers tout le système nerveux et permettent au corps de s’autoréguler. Le système nerveux est relié à tous les organes et tissus du corps et des signaux sont envoyés par le cerveau qui règlent toutes les activités corporelles.

Les courants électriques circulent aussi à partir du coeur par le système circulatoire. Cette circulation est possible grâce à la solution saline du sang, qui fournit un élément conducteur électrique supplémentaire.

Plus de 25 000 mètres de vaisseaux sanguins permettent à « l’électricité du coeur » de circuler dans toutes les parties du corps.

Les courants électriques passent dans et entre les cellules du corps. Beaucoup d’entre elles contiennent en fait des cristaux liquides. Les cristaux vivants se trouvent dans les membranes cellulaires, dans les couches myélines des nerfs et à d’autres endroits. Tous les cristaux produisent des effets piezoélectriques lorsqu’ils sont sous pression.

Par conséquent, les cristaux liquides dans le corps génèrent en permanence des courants électriques.

Ceux-ci sont souvent cohérents, c’est à dire que semblable à un laser, leurs fréquences sont accordées avec la zone concernée. Les vibrations similaires à celle d’un laser peuvent circuler dans le corps et irradier dans l’environnement. Cela nous rappelle les effets curatifs du tambour. Au moment où les pressions percutantes du tambour résonnent sur les tissus du corps, des courants et des champs électriques rythmiques sont générés, agissant sur l’activité biologique des tissus.​​​​​​​

Un second système nerveux existe appelé Périneurium

Il est constitué d’une couche de tissus de liaison qui entourent le système nerveux.

Robert O.Becher en a fait la description dans une série d’articles. Plus de la moitié des cellules du cerveau sont des cellules périneurales. Le perineurium agit sur le courant direct. Il est contrôlé par des ondes cérébrales et est directement impliqué dans le processus de guérison.

Quelle que soit la partie du corps qui soit blessée, le système périneural répare sur place les cellules, tels que les globules blancs, les fibroplastes et les cellules mobiles de la peau. Le potentiel électrique se modifie au fur et à mesure de la guérison.

Le système périneural est très sensible et réceptif aux champs magnétiques extérieurs.

À chaque fois qu’un courant électrique passe à travers un conducteur, un champ magnétique entoure ce conducteur.

Revenir en haut de page