Les origines du Reiki

Mikao Usui son fondateur

Issu de la tradition japonaise, le Reiki est “(re)découvert” au tout début du XXème siècle par Mikao Usui, soit une centaine d’année. 

Ce que l’on pense savoir de Mikao Usui

Aujourd’hui, si l’on regarde au-delà des modes, du New Age, et du marketing latent autour de toutes techniques énergétiques, le Reiki est une véritable approche de découverte de soi et de cheminement personnel, d’abord dans la connaissance de soi, puis de sa propre essence spirituelle. 

De nos jours encore, bien des aspects de la vie de Mikao Usui restent encore flous, voire même inconnus. Ces propos établis sur son histoire sont donc appelés à évoluer, à mesure des découvertes et collectes de nouvelles informations…

Vous trouverez différentes versions de l’histoire du Reiki en fonction des livres ou sites internet que vous consulterez.

J’ai choisi de vous présenter celle-ci … basée sur les découvertes de Franck Arjava Petter et Chris Marsh.

Qui est Mikao Usui ?

Mikao Usui

Mikao Usui est né le 15 août 1865 à Taniai-mura, un village qui porte aujourd’hui le nom de Miyama-sho, dans la région de Yamagata-gun, préfecture de Gifu au Japon.

La stèle érigée en mémoire d’Usui Sensei mentionne qu’il était descendant de Toshitane Chiba, un célèbre Samouraï, chef de guerre du XIVème siècle, c’est certainement ce qui l’a amené à s’intéresser à l’utilisation des énergies et de la spiritualité dès son plus jeune âge.

Mikao Usui reçoit l’éducation religieuse habituelle de l’époque : Shintoïsme (religion de base au Japon, qui devient religion d’état en 1871) et Bouddhisme. Il est naturellement attiré également par les arts martiaux.

Aujourd’hui encore, la pratique religieuse est basée sur un mélange de ces 2 religions.

Dès l’âge de 8 ans, il pratique le Kiko (version japonaise du Qi Gong), discipline qui permet d’améliorer sa santé, par la méditation, des exercices respiratoires et des mouvements très lents.

Il acquiert des capacités énergétiques surprenantes. Le Kiko exige de constituer en soi une réserve d’énergie à l’aide d’exercice, avant de l’utiliser pour la guérison.

Il renonce au Kiko en tant que pratique thérapeutique, puisqu’il se sent vidé de son énergie, et se demande s’il existe une façon de guérir sans avoir à stocker l’énergie, pour ensuite la laisser s’épuiser jusqu’au bout.

Un homme cultivé

Sa soif de connaissances le pousse à voyager, autodidacte, grand travailleur, il développe ses compétences et ses connaissances de manière assidue en médecine, en histoire, en physiologie, en psychologie, il s’adonne à l’étude des religions, et aurait été attiré par la branche Tendaï du bouddhisme et par le Mikkyo (enseignements secrets), bouddhisme ésotérique.

L’apprentissage spirituel et énergétique de Mikao Usui a donc été influencé par ces 4 voies principales : Shintoïsme, Bouddhisme, pratiques des Samouraïs et le Shugendo.

Mikao Usui se marie et a deux enfants. Il travaille dans différents domaines, devient un excellent homme d’affaires, mais son activité principale est toujours de grandir intérieurement.

Revenir en haut de page