Sachez lever le pied

Quel est votre rythme ?

  • Vivez-vous à un rythme frénétique ?
  • Êtes-vous toujours en retard à vos rendez-vous ?
  • Courez-vous pour prendre votre train ou votre avion ?
  • Mangez-vous sur le pouce, pendant votre trajet ?
  • Vous arrive-t-il souvent de vous énerver dans les embouteillages ?
  • Soyez franc : n’auriez-vous pas tendance à conduire vite ?
  • Avez-vous le sentiment que vous courez après le temps ?

Si vous répondez oui à la plupart de ces questions, votre prochain petit changement pourrait consister à lever le pied (car cela changera votre vie dans pratiquement tous les domaines). Prenez le temps qui vous sera nécessaire pour ralentir votre rythme.

Après tout, pourquoi seriez-vous pressé de ralentir, alors que votre objectif est de cesser d’être pressé ?

Les avantages de “lever le pied”

Lever le pied présente les avantages suivants:

  • Vous devenez plus prudent et vous risquez moins les accidents.
  • Vous évitez le stress de la précipitation et la peur d’être en retard.
  • Vous devenez un automobiliste plus sûr et moins dangereux.
  • Vous devenez plus patient avec tout le monde.
  • Vous prenez le temps de réfléchir avant de parler, de parler moins vite et d’écouter plus attentivement.
  • Vous accordez davantage d’attention à ce que vous faites.
  • Vous mangez moins vite et vous profitez mieux de vos repas.
  • Vous ne consommez plus systématiquement des aliments industriels tout prêts, vous prenez plus souvent des repas cuisinés et vos dîners sont plus agréables.
  • Vous pouvez plus facilement vous distraire, et vos visiteurs se sentent mieux chez vous.
  • Vous avez l’impression de disposer de plus de temps pour vivre.

En levant le pied alors que tout le monde autour de vous vit dans la précipitation, vous aurez peut-être l’impression d’aller à contre-courant. Avec un peu de temps, cependant, ce petit changement pourra devenir une habitude.

Les petits trucs à mettre en place

Voici quelques petits riens que nous vous suggérons pour vous aider à lever le pied.

  • Prenez la décision de ralentir votre rythme.
    Vous ne le ferez que lorsque vous en percevrez les avantages.
    Imaginez à quoi ressemblerait votre vie si vous disposiez de plus de temps pour faire ce que vous faites déjà.
    Pensez à l’impact qu’aurait cette décision sur vous-même, sur votre famille, sur vos amis et sur le reste de votre entourage.
  • Rappelez-vous que vous devez lever le pied.
    Prenez l’habitude de contrôler votre “vitesse de croisière”, en n’oubliant pas de vous demander souvent quelle est votre vitesse du moment : supersonique, rapide, idéale ou trop lente (oui, il s’agit ici de trouver un juste milieu ; car si vous fonctionnez à un rythme trop lent, vous risquez de manquer des rendez-vous essentiels et d’exaspérer votre entourage).
  • Réduisez le volume, ou arrêtez carrément le son.
    Un fond sonore accroît le stress. Baissez le son, ou arrêtez votre télé, radio ou votre lecteur de CD, cela vous aidera à ralentir le rythme. Si vous avez vraiment besoin de musique pour vous détendre, choisissez une musique relaxante !
  • Prenez la décision d’en faire moins et apprenez à dire non.
    Une des principales raisons pour lesquelles nous vivons à un rythme frénétique (et nous n’en sommes pas moins responsables pour autant), c’est que nous en faisons trop et disons trop rarement non.
    Apprenez à ne pas sous-estimer les tâches qui peuvent vous sembler petites vues de loin, mais qui deviendront énormes au moment de s’y atteler.
  • Prenez l’habitude de ralentir un jour ou un soir par semaine.
    Habituez-vous à la sensation que donne un “décrochement” pendant une soirée. Parlez lentement, conduisez lentement, faites tout lentement.
    Vous pourriez aussi lever le pied dans un domaine, en voiture par exemple (ainsi, vous lèverez le pied au sens propre). Écoutez plutôt de la musique douce, profitez des feux rouges ou de la congestion du trafic pour faire des exercices de sourire, de respiration ou de mémorisation.
  • Concentrez-vous sur votre respiration.
    Il importe que vous deveniez conscient de votre respiration et que vous pratiquiez une respiration qui parte du bas, lente et profonde. C’est ce type de respiration qui vous permettra de ralentir votre rythme, de faire baisser votre tension et de vous sentir plus détendu.
  • Apprenez à méditer.
  • Prenez le temps d’apprendre à méditer, prenez le temps de faire les choses
  • Tirez mieux parti des temps d’attente, et vous ne verrez plus d’inconvénient à attendre.
    Si vous faites la queue quelque part, c’est l’occasion idéale pour entamer une conversation. Qui sait si votre vie ne pourrait pas en être changée?

Rappelez-vous la fable de la Fontaine : le Lièvre et la Tortue.

C’est votre vie entière qui peut être plus profitable si vous la vivez plutôt comme une tortue. Maintenant, prenez le temps nécessaire pour réfléchir à cette idée, sans précipitation, à ce petit rien.

Inspiration : Ces petits riens qui changent tout

Revenir en haut de page